Archives quotidiennes : 30 juin 2016

Observatoire des temps de vie : 8ème édition du baromètre

La 8e édition du Baromètre OPE de la Conciliation entre vie professionnelle, vie personnelle et vie familiale, montre que les actions concrètes déployées par les employeurs ces dernières années commencent à produire des effets . Cependant  le nombre de salariés insatisfaits reste encore majoritaire et repart à la hausse en 2016. Les salariés ont toujours de fortes  attentes pour des mesures concrètes qui permettraient d’équilibrer leurs temps de vie. 

A retenir : Une hausse de l’insatisfaction en 2016 : 

*Pour les salariés, la conciliation entre vie professionnelle, vie familiale et vie personnelle est un sujet qui prend une importance croissante : 9 salariés sur 10 considèrent l’équilibre des temps de vie comme un sujet de préoccupation important et près de 7 salariés sur 10 disent manquer de temps au quotidien.

*Au-delà du temps passé dans l’entreprise et au travail,  l’équilibre entre les temps de vie (professionnel, personnel, familial…) et la prise en compte de cet équilibre dans l’entreprise est mis en avant : 35% des salariés considèrent qu’ils consacrent trop de temps à leur vie professionnelle (+ 4 points par rapport à 2015).

*Les salariés  considèrent que leur employeur ne les aide pas assez à concilier leurs temps de vie: 63 % des salariés interrogés estiment que leur employeur «ne fait pas beaucoup de choses » pour les aider à équilibrer leurs temps de vie ( 61 % en 2015).

*L’équilibre des temps devient est un enjeu de performance économique et sociale selon les salariés: Une très large proportion des salariés interrogés indique qu’un meilleur équilibre des temps améliorerait la qualité de vie et la santé au travail (96%), le climat social (96%), leur engagement personnel (95%) et  la performance économique de l’entreprise (90%).

*Une situation contrastée pour certaines catégories de salariés en fonction de la taille de leur entreprise.

  • Les cadres et les salariés des entreprises de 250 à 500 personnes jugent avoir des difficultés à équilibrer leurs temps de vie tandis que les employés et les salariés des grandes entreprises s’estiment plutôt satisfaits.
  • Les cadres des petites entreprises se plaignent particulièrement du stress et de la fatigue générés par la vie professionnelle qui rejaillit sur la vie familiale et personnelle, des temps de trajets domicile-travail trop longs et de la difficulté à prendre du temps pour soi.

* Parmi les mesures attendues par les salariés  :

  • 60% de mesures relatives à l’organisation du travail : souplesse des modalités et horaires de travail (43%), possibilité d’aménager les horaires de travail en fonction des contraintes parentales (39%), horaires et charge de travail raisonnables pour les collaborateurs (36 %), règles simples de vie quotidienne comme éviter les réunions tôt le matin ou tard le soir (26 %)  télétravail et travail à distance (26%), organisation efficace des réunions (19 %).
  • 30% de mesures de soutien financier : mutuelles avantageuses pour les familles (33%), congés familiaux rémunérés (18%), aide au financement des modes de garde, de la scolarité et des études (17%).
  • 10% de mesures d’ordre managérial : sensibilisation et formation des managers à la prise en compte de l’équilibre des temps (18%).

Pour en savoir plus :  Baromètre OPE de la conciliation VPVP – Volet Salariés – Edition 2016 VD 2juin2016 13h

 

Poster un commentaire

Classé dans Brèves