Archives quotidiennes : 25 janvier 2018

Mission gouvernementale sur Qualité de vie au travail et prévention des risques professionnels

Le gouvernement a confié à Charlotte Lecocq, députée LREM, le pilotage d’une mission sur la qualité de vie au travail et la prévention des risques professionnels : des recommandations à livrer fin avril 2018 aux ministres du travail et de la santé.

La mission est en outre composée d’Henri Forest, ancien secrétaire confédéral de la CFDT, et Bruno Dupuis (Alixio), ancien conseiller ministériel en santé au travail.

Si la mission porte sur la qualité de vie au travail, elle a une vision très orientée santé au travail. L’approche retenue est que la qualité de vie au travail renvoie à des dimensions collectives et individuelles : temps de travail, charge de travail, organisation du travail, climat des relations humaines, conditions pratiques de réalisation des tâches… La priorité annoncée est de déployer une action efficace en matière de prévention des risques professionnels avec pour objectif majeur la réduction des accidents du travail et l’amélioration des conditions de travail.

Les pistes de réflexion proposées portent sur :

* la définition des enjeux et des objectifs du système de prévention des risques professionnels et son évaluation dans une optique de comparaison européenne pour encourager des mesures favorisant la sécurité et le bien-être au travail ;

*les leviers opérationnels à actionner pour atteindre les résultats, notamment juridiques et organisationnels : simplifier le régime de la prévention des risques professionnels, revoir les périmètres d’intervention des complémentaires ou similaires et réorienter leurs actions pour plus d’efficacité.

En parallèle, à relever que d’autres chantiers liés à la santé au travail sont lancés au Parlement  :

*commission d’enquête sur les maladies et pathologies professionnelles dans l’industrie pilotée par le député GDR Pierre Dharréville, en vue de dresser l’état des lieux des maladies et pathologies professionnelles dans l’industrie et formuler des propositions de prévention et de réduction.

*proposition de loi portée par François Rufin sur l’épuisement professionnel  visant à obtenir la création d’un nouveau tableau de maladie professionnelle permettant la reconnaissance des pathologies psychiques consécutives au syndrome d’épuisement

Pour en savoir plus : Lettre de mission de Charlotte Lecocq

http://www.actuel-rh.fr/content/la-sante-au-travail-de-nouveau-en-chantier

 

Poster un commentaire

Classé dans Brèves