Etude Malakoff Médéric: Fragilité personnelle ou professionnelle  

Selon une étude récente de Malakoff Médéric, 37% des salariés déclarent connaître une situation de « fragilité personnelle » ou de « fragilité professionnelle ». 

A retenir : 

*Parmi les difficultés personnelles :  une grande difficulté financière (14%), une situation d’aidant  (9%), une maladie grave ou un deuil récent (8%).

*Pour les situations de « fragilité professionnelle »: en majorité à cause de conditions de travail physiques ou psychiques éprouvantes (31%), une perte de sens et un sentiment fort de déshumanisation du travail (23%), ou une grande difficulté à concilier vie personnelle et professionnelle (11%).

A noter que pour salarié , entreprise et partenaires sociaux, il y a de moins en moins de frontières entre les fragilités dites personnelles et professionnelles.

*6 dirigeants sur 10 déclarent avoir mis en place une ou plusieurs actions:

° avances sur salaire ou de frais (69%)

°aménagement du temps de travail (68%).

Les démarches engagées restent informelles: seuls 35% des dirigeants déclarent mener des actions de prévention (26% des actions d’aide au retour à l’emploi).

*Des freins existent toujours pour évoquer les problèmes. Pour les salariés, la peur d’être licenciés (45%) ou pénalisés dans leur évolution professionnelle (39%) . Pour les employeurs, la crainte de paraître intrusif est ressentie chez 50% des dirigeants.

Pour en savoir plus :

http://www.malakoffmederic.com/groupe/media/presse-actualites/espace-presse/resultats-etude-situations-de-fragilite-des-salari.htm

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s