Archives quotidiennes : 11 octobre 2018

Absence injustifiée après une déclaration d’aptitude du médecin du travail ; cause réelle et sérieuse de licenciement

 

L’absence injustifiée de 6 semaines du salarié après une visite médicale à l’issue de laquelle il a été déclaré apte à son poste par le médecin du travail, constitue-telle une faute grave ?

Dans un arrêt récent la Cour de Cassation n’ a retenu pas retenu cette qualification en considérant que la situation ressortait d’une cause réelle et sérieuse de licenciement ; dans ce contexte elle a relevé que l’absence de l’intéressé, qui rencontrait de nombreuses difficultés personnelles et de santé et avait plus de 20 ans d’ancienneté, n’avait pas perturbé le service.

Pour en savoir plus : Cass. soc. 26-9-2018 n° 17-17.563

https://www.efl.fr/actualites/social/contrat-de-travail/details.html?ref=UI-8b213481-87fc-43cb-b8ed-2d0061be1dbb&eflNetwaveEma

Poster un commentaire

Classé dans Brèves