Archives quotidiennes : 29 mai 2019

Harcèlement sexuel

La Cour de cassation a récemment jugé qu’une lettre de licenciement faisant état des aveux écrits du salarié quant au harcèlement sexuel commis envers une autre salariée précisément dénommée, et qualifiant ce fait de faute grave, invoque un grief de harcèlement sexuel, lequel constitue un motif précis et matériellement vérifiable pouvant être précisé et discuté devant les juges du fond.

Pour en savoir plus : Cass. soc. 15-5-2019 n° 18-12.666

https://www.efl.fr/actualites/social/cessation-du-contrat-de-travail/details.html?ref=ui-b536877a-3af8-4765-8f22-900285ce4354

Poster un commentaire

Classé dans Brèves