QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL : expérimentation d’une démarche par les entreprises de transport.

Une démarche expérimentale  conduite avec le soutien de la Direccte Grand Est et l’Anact pour construire des outils et méthodes adaptés aux enjeux du secteur Transport.

La demande : « Qu’est-ce que l’on entend par qualité de vie au travail et en quoi cela peut-il nous aider dans la conduite de nos entreprises ? ».

La démarche : des représentants de l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport (AFT), de la Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR) et 5 entreprises –avec un binôme employeur /représentant du personnel- ont participé à un groupe de travail animé par l’Aract Grand Est.  L’objectif est de s’approprier les principes d’une démarche qualité de vie au travail (QVT) et permettre l’adaptation de la démarche, des outils et des méthodes aux enjeux et pratiques (sociales, économiques, organisationnelles) des entreprises participantes.

1ère étape : clarification des attendus en raison du caractère flou de la notion de qualité de vie au travail  avec pour objectif l’appropriation de la notion et sa concrétisation dans l’action quotidienne. Une prise de conscience visant aussi à identifier certains besoins spécifiques au secteur pour conduire ces démarches :

* renforcement du formalisme dans les pratiques de concertation (hors IRP),

* mise en place plus structurée d’espaces de discussion consacrés au travail,

* attention à porter aux interfaces entre services afin de réduire le cloisonnement,

* méthodes particulières à concevoir pour se concerter, expérimenter et engager des plans d’action.

L’Aract Grand Est a proposé différents outils génériques d’aide à la conduite d’une démarche QVT :ces retours d’expérience ont permis de concevoir des documents et outils à destination des entreprises pour une appropriation facilitée de la démarche : tout spécialement l’adaptation d’un outil de diagnostic qui doit permettre, de manière ludique et concertée, d’entrer rapidement dans le concret.

1er bilan : des outils ont été diffusés auprès des entreprises du Grand Est avec une démarche en 3 temps :

*Diffusion d’une information au sein des instances régionales paritaires de la profession,

*Formation – information d’acteurs-relais pour s’approprier la démarche et les outils produits,

*Invitation des entreprises à un « petit déjeuner QVT », lancée avec l’appui des partenaires.

7 manifestations ont été organisées sur la région alors que les outils et méthodes étaient mis à disposition des entreprises.

2 points de témoignage de la Présidente de la Fédération nationale des transports routiers Grand est :

*une approche innovante permettant de travailler sur l’amélioration des conditions de travail des salariés, entre responsabilité individuelle de chacun et responsabilité collective de tous.

*la confrontation des visions des salariés et des employeurs est un vrai moteur qui permet de revenir vers les équipes avec des pistes d’action validées…

Pour en savoir plus :https://www.anact.fr/4-entreprises-de-transport-ameliorent-ensemble-leur-qualite-de-vie-au-travail-et-leur-attractivite

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s