Nouvelle application CPF et accès à la formation : point de vue de François Geuze

François Geuze, consultant expert, s’interroge sur la portée de l’application « Moncompteformation ». Est-elle de nature à permettre salariés, et notamment à ceux qui ont le plus besoin de se former, de passer à l’action ?

Il exprime une certaine perplexité face à la communication sur le nouvel outil mis en place par le ministère du travail :

*permet –il d’atteindre la cible de ceux qui ont le plus besoin de formation  – salariés précaires, demandeurs d’emploi, bas niveaux de qualification ?

*quelle va être l’évaluation de la réussite de l’application : nombre de téléchargement ou impact réel et atteinte de ce qui devrait être les objectifs premiers à savoir : faciliter la montée en compétences de la main-d’œuvre et des savoir-faire des entreprises ?

-quel risque d’une poussée d’une gestion de l’emploi de manière algorithmique aves les dérives qui peuvent en résulter ?

Le lancement de l’application est accompagné d’une très large communication via avec  la mobilisation de nombreux acteurs : volontaires du service civique de Pôle Emploi, services d’orientation en région, services  RH…

L’ambition est de s’adresser à tous : pourtant la communication développée avec les techniques de marketing  vise particulièrement les jeunes alors qu’il  faut avoir travaillé un certain temps pour pouvoir utiliser son compte.

Le CPF ne vise que les formations certifiantes et bien qu’il soit « personnel », les salariés en poste auront souvent besoin de l’accord de l’entreprise pour s’absenter et suivre la formation ou pour abonder leur compte.

Il est difficile de considérer  « Mon compte formation » comme une application comme les autres : la  recherche d’une formation ou d’un accompagnement professionnel  est très spécifique et des modifications devront intervenir  pour un accès facilité, des informations fiabilisées et des   programmes de formation relookés pour être attractifs.

Le site doit permettre de se déplacer de manière fluide et intuitive dans l’offre de formation : système de mots clefs, par région, par thématique, par niveau de qualification…pour favoriser l’autonomie et la responsabilisation de chacun dans son parcours formation et accompagner ceux qui sont les plus éloignés de la formation et de l’emploi …

S’il est évident que l’application et le site web sont nécessaires, il n’est pas établi que cela nécessitait d’en faire le pivot de l’accès à la formation …

Pour en savoir plus: https://www.actuel-rh.fr/content/lappli-va-t-elle-reellement-bouleverser-lacces-la-formation

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s