ITV  Gilles Gateau, nouveau directeur général de l’Apec

*Vous arrivez en plein retournement du marché du travail ; quelle est votre analyse ?

Le ralentissement brutal de l’activité économique en France et à l’étranger a eu des répercussions immédiates sur l’emploi avec une hausse spectaculaire du nombre de demandeurs d’emploi, en mars et avril, dues à la fois à des entrées importantes au chômage mais aussi à un ralentissement inédit des embauches pendant la période de confinement. De même, l’emploi temporaire a été sévèrement touché, avec  souvent  une non reconduction des contrats.

L’emploi saisonnier devrait également pâtir de la crise dès cet été. Il faut s’attendre, avec les annonces de suppressions d’emploi, à d’autres effets induits sachant que durant un plan de sauvegarde pour l‘emploi, une entreprise ne peut pas recruter.

Le report des recrutements ne signifie pas renoncement. Le marché de l’emploi est pluriel avec des entreprises qui continueront à embaucher  et d’autres qui arrêteront leur plan de recrutement .

*Quid de l’emploi cadre dans ce contexte : vos prévisions aujourd’hui ?

Il est nécessaire de réactualiser les données de notre enquête annuelle sur les intentions d’embauche. On peut supposer que les ajustements ne seront pas à la marge avec un volume d’embauches très en retrait des années précédentes.  A noter cependant un frémissement à mi-juin avec un niveau supérieur de celui observé au début du confinement. A suivre l’étude à paraître en septembre.

*Quels sont les secteurs les plus touchés et ceux qui s’en sortent le mieux ?

Les secteurs qui recrutent le plus en volume de postes ouverts aux cadres du privé, même s’ils connaissent é une baisse des offres, restent le conseil gestion aux entreprises, les activités informatiques et ingénierie-R&D. Les secteurs les plus impactés sont l’industrie automobile, aéronautique et autres matériels de transport, le secteur communication-médias et l’hôtellerie-restauration. Les secteurs santé/action sociale, l’industrie pharmaceutique ou le secteur de la formation initiale ou continue ont été moins fragilisés.

*Quelle est votre analyse pour l’emploi des jeunes ? Il est trop tôt pour juger du plan gouvernemental en discussion avec les partenaires sociaux. L’Apec portera une attention particulière à ces jeunes, en les accompagnant dans leur recherche d’emploi, en se tournant notamment vers les TPE-PME.

Pour en savoir plus :

https://www.editions-legislatives.fr/actualite/-il-faut-s%E2%80%99attendre-a-un-volume-d%E2%80%99embauches-tres-en-retrait-des-annees-precedentes-voire-inferieur-a?utm_sourc

What do you want to do ?

New mailCopy

What do you want to do ?

New mailCopy

What do you want to do ?

New mailCopy

Poster un commentaire

Classé dans Publications

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s