Premier sommet Diversité et Inclusion économique : Bercy 29 11 2021

Le ministère de l’Economie a accueilli à Bercy, lundi 29 novembre, le sommet de la diversité et l’inclusion économique, organisé par la fondation Mozaïk : échanges, tables-rondes en présence de représentants des entreprises et des pouvoirs publics, job dating avec des jeunes en recherche d’emploi. L’objectif est de faire bouger les lignes via des actions concrètes pour plus de diversité et de richesse. Cet événement s’inscrit dans le cadre des politiques de ressources humaines  engagées par  dispositifs interministériels pour l’égalité des chances et l’inclusion économique :

* classes préparatoires intégrées (CPI), favorisant la réussite des concours de la fonction publique d’étudiants issus de milieux sociaux modestes,

* parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et d’État permettant à des jeunes sans diplôme et sans qualification d’accéder à la fonction publique sans passer par le concours,

*apprentissage favorisant l’insertion sociale de jeunes et s’adressant aux jeunes de 16 à 25 ans (ou 30 ans dans certaines régions),

*service civique, correspondant à une mission d’intérêt général sous la forme du volontariat pour 1 an (jeunes de 16/25 ans) et 2 ans (personnes de +de 25 ans).

*Des partenariats se multiplient  pour promouvoir l’égalité des chances avec différentes associations : Arborus, Proxité, La Cordée , l’association des anciens élèves de l’ENA (AAEENA) et Sciences Po Toulouse, l’association #JamaisSansElles.

Propos recueillis lors de cette rencontre :

*Bruno Lemaire : « pour arriver à réaliser nos objectifs, il faut reconnaitre que nous n’y sommes pas, voir la réalité en face nous rendra meilleur…

*Elisabeth Borne : « les progrès sont trop lents : la France n’est au niveau sur l’égalité femmes-hommes en entreprise ou sur la valorisation des talents issus des quartiers difficiles »

*S Hammouche, fondateur de Mazaïk Rh : « il est indispensable de permettre la rencontre entre les jeunes, qui ont moins de chance que les autres car moins de réseaux et issus de milieux modestes, avec les recruteurs et les dirigeants »

*De nouvelles pratiques se développent, tel le recrutement sans CV : Adidas pratique 95% de ses recrutements sans CV. Accenture fait passer un test sous forme de jeu où l’intelligence artificielle élimine les biais cognitifs et évalue la personnalité ; le candidat se voit attribuer un score et passe un entretien avec un manager qui n’a toujours pas connaissance du CV…

Autre tendance, le mentorat via des entreprises mettant à disposition leurs salariés pour accompagner les jeunes ; Orange propose 8 OOO bénévoles pour accompagner les jeunes alternants. La Banque JP Morgan investit  30 millions de dollars sur 5 ans pour permettre aux résidents des quartiers prioritaires d’accéder à des opportunités économiques de leur territoire.

Pour en savoir plus : https://www.economie.gouv.fr/sommet-inclusion-economique-bercy

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s