Archives de Tag: Amélioration des conditions de travail

Anact : ADS, un nouvel outil pour analyser les données sociales

L’ANACT propose une méthode d’analyse avec le kit « Analyser ses données sociales »; l’objectif est de permettre de franchir la première étape d’une démarche d’amélioration des conditions de travail : la réalisation d’un diagnostic socio-démographique.

L’analyse des données socio-démographiques est une phase incontournable que ce soit pour définir une politique de prévention des risques professionnels, mettre en place une démarche qualité de vie au travail, comprendre les causes de l’absentéisme,  prévenir l’usure professionnelle ou favoriser l’emploi des seniors et l’égalité professionnelle,

En pratique le kit « Analyser ses données sociales » vise à  :

  • Repérer les activités ou services où se posent des problèmes de conditions de travail
  • Comprendre les effets des conditions de travail sur la santé et le parcours des salariés
  • Identifier des liens entre certaines caractéristiques  qualification, âge, ancienneté) et les conditions de travail;
  •  Croiser les données (lien absentéisme /activités ou ancienneté) ;
  •  Créer des supports traduisant les conditions de travail réelles.

Cet état des lieux permettra l’échange avec les salariés et les représentants du personnel. Ce travail d’analyse commun facilitera une approche partagée  des actions pertinentes à mettre en oeuvre..

Le kit ADS comprend :

*La méthode « Comment analyser ses données sociales » avec une série de questions-réponses

*L’outil d’analyse au format Microsoft® Excel pour importer les données, réaliser les croisements utiles et formaliser les supports d’analyse.

*Un guide d’utilisation et des exemples d’utilisation du kit : usure professionnelle, absentéisme..

Une formation est également proposée pour une utilisation efficace de la méthode.

Pour en savoir plus :  https://www.anact.fr/offre/ads

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

Partenariat ANACT/ANDRH

 

L’ANACT –Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail-, et l’ANDRH -Association nationale des directeurs des ressources humaines- ont signé une convention de partenariat qui a pour objet de favoriser la connaissance et la collaboration entre les deux organisations.

En effet

*l’amélioration des conditions de travail, en agissant prioritairement sur les facteurs liés à l’organisation du travail et au management est un élément essentiel de l’action des professionnels RH.

*la vocation du réseau Anact/Aract est de mettre en capacité les salariés et directions, de recourir à des méthodes et outils efficaces pour améliorer les conditions de travail dans une approche concertée.

Pour l’ANACT, cette convention s’inscrit dans une politique de partenariats lui permettant de s’appuyer sur des acteurs-relais pour optimiser et élargir l’utilisation de ses outils d’amélioration des conditions de travail.

Pour l’ANDRH, ce partenariat doit contribuer à la professionnalisation de ses membres par la mise à disposition des productions et des expertises de l’ANACT en termes de veille, enquêtes, partage de bonnes pratiques, méthodologies innovantes….

Ce partenariat se concrétisera également par la réalisation de projets communs. A titre d’exemple, l’Anact sera membre du jury de la 3ème édition du Prix du DRH Numérique qui sera remis le 24 octobre 2016 sur le thème  « Mieux Travailler à l’ère numérique »

Pour en savoir plus; voir le communiqué de presse de l’Andrh : http://www.andrh.fr/l-actualite/liste-des-actualites/l-anact-et-l-andrh-signent-une-convention-de-partenariat

1 commentaire

Classé dans Brèves

Amélioration des conditions de travail et Aide financière du Fact : arrêté du 22 octobre 2015

http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/10/22/ETST1520440A/jo/texteUn arrêté du 22 octobre 2015 précise  les conditions selon lesquelles les entreprises peuvent bénéficier d’une subvention provenant du Fond d’Amélioration des Conditions de Travail :

  • des projets  portés par des entreprises de moins de 300 salariés, ou des organismes représentant des branches professionnelles tant au plan national que local et des associations.
  • des projets s’inscrivant dans une démarche d’action individuelle d’accompagnement direct d’entreprises  ou d’associations ou  dans une démarche d’actions collectives sectorielles territoriales ou nationales ou enfin dans une démarche d’actions collectives territoriales interprofessionnelles.
  • information et association des institutions représentatives du personnel ou, à défaut, des salariés sur contenu du projet et association à la mise en œuvre
  • une participation financière dans le cadre d’une convention entre l’ANACT et le porteur de projet visant   exclusivement les coûts liés à l’animation et au temps consacré à la conduite du projet, à la capitalisation de l’expérimentation et au transfert de l’action innovante.

Poster un commentaire

Classé dans Brèves