Archives de Tag: Eyrolles février 2018

Profils atypiques : comment trouver sa place ?

Dans son ouvrage « Un cerveau droit au pays des cerveaux gauches », Myriam Ogier estime que les entreprises ont intérêt à faire une place aux profils atypiques pour créer un terrain fertile à l’innovation mais aussi pour endiguer l’uniformisation.

Les atypiques ou « cerveaux droits » pensent différemment et ont des potentiels multiples. Ils sont rapides et visionnaires grâce à leur intuition et leur vision globale avec une capacité à prendre en compte plusieurs facettes d’un même sujet. D’où leur aisance pour innover, imaginer de nouveaux produits ou trouver de nouveaux marchés… Les « cerveaux gauches » sont plus logiques et analytiques, souvent plus lents en raison de leur pensée séquentielle et d’une vision plus de détail.

Les cerveaux droits remettent plus facilement en cause les schémas existants, et anticipent les évolutions ; ils sont adaptables, agiles et innovants, ce qui est un véritable atout dans des contextes mouvants et de transformation. Il faut cependant qu’ils soient compris et reconnus. Ayant l’intuition des grands changements, ils sont souvent force de propositions s’ils ont suffisamment confiance en eux ; ce qui peut être leur point faible notamment en raison de leur hypersensibilité et leur hyper émotivité les limitent.

L’intégration peut être difficile compte tenu des nombreuses résistances que ces personnes peuvent susciter en interne notamment au regard du risque de faire de l’ombre à ceux qui ne souhaitent pas les changements ou peuvent perdre leur pouvoir.  Les cerveaux droits peuvent se trouver en situation d’échec dans des environnements professionnels trop normés et hiérarchiques. Ils peuvent être considérés comme prétentieux, ingérables et perçus comme dispersés ou instables. L’entreprise doit les repérer et les accompagner pour qu’ils communiquent et collaborent avec les autres tout en leur laissant une grande autonomie et leur faire confiance.

Le risque est grand de ne pas retenir de tels profils car le besoin est essentiel pour assurer les défis actuels de transformation des organisation et d’adaptation aux évolutions du marché et de gestion de projets stratégiques nécessitant une vision prospective, de la curiosité et la capacité à conduire de grands projets pour assurer la pérennité de l’entreprise…

Pour en savoir plus : « Un cerveau droit aux pays des cerveaux gauches- Atypiques, intuitifs, créatifs : comment trouver sa place quand on ne rentre pas dans le moule ? » Myriam Ogier, Eyrolles, février 2018.

http://www.actuel-rh.fr/content/atypiques-comment-trouver-sa-place-quand-ne-rentre-pas-dans-le-moule

Poster un commentaire

Classé dans Brèves