Archives de Tag: QUALITE DE VIE AU TRAVAIL

Conférence Dialogues 13 09 16 « Un nouveau contrat social pour Generali France »

Présentation par Michel Estimbre, Drh et les délégués syndicaux centraux des 3 organisations syndicales signataires : Unsa, Cfdt, Cfe-Cgc. : débat autour de la pratique de la négociation, de la construction de l’accord et du dépassement des difficultés.
6 accords redéfinissent le contrat social de l’entreprise sur la base de 2 principes essentiels ; confiance et responsabilité.
*Enjeux et Contexte
Point de départ de la réflexion : Le statut social de l’entreprise est-il adapté à sa stratégie compte tenu de l’impact d’internet sur le secteur de l’assurance. Cette nouvelle donne s’intègre dans des enjeux de nature différente : économique, relation-client, technologie, culture d’entreprise. D’où la prise de conscience d’un besoin impératif de s’adapter au nouveau contexte et de transformer durablement la culture d’entreprise : libérer l’initiative, définir de nouvelles conditions d’organisation du travail pour développer des contacts directs avec le client.
Objectifs poursuivis : mieux servir les clients/améliorer la relation client, développer l’engagement des salariés en développant autonomie et responsabilisation des équipes, liberté de décision et marge de manœuvre pour les managers.
Contexte de la négociation : Rapidité -3 réunions de négociation ; Réflexion en amont –diagnostic partagé et cadrage préalable des attentes et perspectives ; contexte de relations sociales apaisées mais risque électoral au regard d’élections professionnelles très proches.
Moyens retenus : prise de décision en équipe sur les horaires de travail ; renforcement des dispositifs de reconnaissance ; développement du télétravail ; possibilité de s’installer en province ; personnalisation de l’environnement de travail.
*4 Champs de négociation importants
1-Durée et organisation du travail :
-flexibilité des horaires de travail pour répondre aux besoins de l’entreprise et aux attentes des salariés : suppression des plages fixes et mobiles au bénéfice d’une définition/validation des horaires par l’équipe au regard des besoins clients à partir d’un consensus d’au moins 70% des collaborateurs.
-flexibilité des aménagements des lieux de travail : définition par l’équipe de l’aménagement de l’environnement de travail en concertation avec le manager ; développement du travail à distance (télétravail, télé-centre) et possibilité de rejoindre un site en province
2-Qualité de vie au travail et meilleure conciliation vie professionnelle/vie personnelle
-actions sur environnement de travail : confort acoustique, ergonomie des mobiliers, services de cafétéria, espaces de co-working et lieux de détente…
-extension des services de prévention : renfort de la pluridisciplinarité des services de santé au travail ; nouvelles prestations : vaccination, prévention tabac, accompagnement nutrition, pratique du sportifs…
3-Reconnaissance de la performance individuelle et collective
-développement de la rémunération variable : revalorisation du montant, possibilité de superformance
-au niveau collectif : intégration d’objectifs individuels dans la prime d’équipe ; création d’un budget d’animation d’équipe;
4- Révision des dispositifs de forfaits jours et heures : -ajustement correspondant à une réduction de 5 jours de RTT en contrepartie d’une revalorisation de la rémunération variable, l’accès au télétravail et diverses actions qualitatives.
* Point de vue des organisations signataires
-UNSA : parti pris de participer à la construction d’un nouvel accord après une phase de diagnostic partagé ; -des compensations importantes obtenues en contrepartie de l’allongement de temps de travail : augmentation part variable, flexibilité des horaires notamment ; satisfaction au vu des résultats obtenus aux élections ayant suivi la conclusion de l’accord.
-CFDT : nécessité de prendre en compte les aspirations différentes des salariés : ceux qui ont besoins de challenges stimulants dans une approche de reconnaissance à court terme et ceux qui recherchent la stabilité ; volonté de participer à un processus de changement progressif pour faire émerger une culture d’innovation en parallèle d’une culture de sécurité.
-CFE-CGC : faire comprendre les nouveaux équilibres économiques, technologiques pour amorcer le changement nécessaire ; objectif d’obtenir des compensations importantes pour conclure un accord équilibré et innovant : télétravail, organisation des horaires, choix de l’environnement de travail, possibilité d’aller travailler en région …

*Premier bilan de l’accord
-200 équipes engagées dans la nouvelle organisation des horaires : 95% ont obtenu le consensus requis
-aménagement des espaces de travail : 300 personnes ont utilisé possibilités offertes
-télétravail : 400 personnes concernées après 8 mois d’application
-télé-centre en Ile de France: 2 tests en cours (Cergy, Noisy le Grand)
-possibilité de travailler en région : action en cours de mise en place pour un prochain lancement opérationnel
-absentéisme : en diminution de 0,5 point sur la période
-relation client : 1h20 supplémentaire par jour de disponibilité pour les clients-
-coopération : plus de dialogue entre les équipes et les services
En synthèse : une vraie dynamique est en cours même si quelques réticences demeurent.

Pour en savoir plus :

http://www.actuel-rh.fr/content/ce-nest-pas-le-role-du-drh-de-fxer-les-horaires-de-travail

Poster un commentaire

Classé dans Conférences

Au programme de la rentrée 2016 des DRH…

 

 Un agenda chargé pour la rentrée des DRH avec entre autres :

*Pénibilité : évaluation des seuils d’exposition des salariés concernés par le dispositif. Pour mémoire, en janvier 2017 la déclaration annuelle devra être faite à la CNAV ou à la CARSAT via la DSN ou la DADS.

*Egalité professionnelle : intégration d’une une rubrique consacrée à l’égalité professionnelle dans la base de données économiques et sociales.

*Paie : finalisation de la Déclaration sociale nominative (DSN) et préparation pour début 2017 du bulletin de paie simplifié.

*Loi Travail : avec notamment la promotion de la négociation d’entreprise  dans le domaine de la durée du travail et des congés. Ce qui pourra susciter des refontes de l’organisation du temps de travail : optimisation de la modulation du temps de travail, baisse de RTT contre hausse salariale, majoration des heures supplémentaires …

Transformation numérique : déclinaison concrète pour chaque salarié de l’impact des mutations liées au digital, identification des compétences supplémentaires à ajouter aux savoir-faire existants, recrutements à envisager pour intégrer de profils nouveaux…

Relations RH-salariés : Les outils du Web 2.0 ouvrent un vaste champ à la fonction rh :  e-learning, tests de recrutement en ligne, dématérialisation des tickets restaurant, du bulletin de paie, des demandes de congés, de l’évaluation … Egalement des applications  smartphones permettant aux salariés d’accéder par mobile, à leurs données personnelles, ce qui renforce la relation RH-salariés/clients, comme un centre de services. L’objectif est de répondre à l’attente des collaborateurs de retrouver dans l’entreprise des outils dotés des mêmes fonctionnalités que leurs réseaux sociaux personnels.

Accompagnement managérial avec la remise en cause  par les salariés, du modèle traditionnel de l’autorité et des méthodes de travail. D’où la nécessité de mettre en place une entreprise plus horizontale, revalorisant le mode projet et le fonctionnement en réseau. L’objectif est de favoriser une plus grande participation des collaborateurs à des projets transversaux ; l’accompagnement managérial arrivant en tête des préoccupations des DRH

Qualité de vie au travail : télétravail, la flexibilité des horaires, les temps de transport ou  nouvelles façons de travailler. L’occasion de prendre en compte le bien-être au travail pour éviter les risques psycho-sociaux en positivant les relations au travail.

Pour en savoir plus :http://www.actuel-rh.fr/content/rentree-2016-les-drh-sur-tous-les-fronts

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

Température au bureau, qualité de vie au travail et productivité…

Une étude d’un spécialiste de génie climatique montre que la température des locaux affecte la productivité au travail : cf infographie de  Andrews Sykes Group.

La température dans les locaux de travail génère une insatisfaction générale : 80% des salariés se plaignant d’un trop chaud ou d’un trop froid, les hommes et les femmes n’ayant pas les mêmes perceptions à cet égard.

Outre les éventuels conflits entre salariés, les différences de température engendrent  une baisse de productivité des équipes : la température idéale se situant entre 20 et 25 degré selon le type d’activité et différents facteurs  liés à l’environnement (circulation de l’air et taux d’humidité).

Au quotidien,  s’il n’est pas simple de trouver un compromis sur la température au bureau, il est nécessaire de proposer aux collaborateurs des options pour éviter un » gaspillage d’énergie  » , préjudiciable à la performance des équipes.

http://www.scoop.it/t/qualite-de-vie-au-travail-by-erick-hostachy/p/4056015836/2015/11/30/qvt-la-guerre-de-la-temperature-au-bureau-est-declaree

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

Roman d’entreprise et du travail : sélection des ouvrages pour le prix 2016

 

Le Prix du Roman d’Entreprise et du Travail, créé en 2009, est organisé chaque année par Place de la Médiation et Technologia, en partenariat notamment avec l’ANDRH et le Ministère du travail. La liste des ouvrages en concours pour 2016  vient d’être arrêtée :

  • L’homme qui aimait trop travailler, Alexandre Lacroix, Editions Flammarion
  • Les maîtres du printemps, Isabelle Stibbe, Editions Serge Safran
  • Avec vue sur la mer, Slimane Kader, Allary Editions
  • Consulting underground, Dominique Julien Editions Ipanema
  • Le Poisson pourrit par la tête, Michel Gossu, Le Castor Astral
  • Face cachée, Bruno Wierzbicki, Studyrama
  • Après le silence, Didier Castino, Liana Levi
  • Burn out, Mehdi Merklat /Badroudine Saîd, Editions Seuil
  • Ressources Humaines, Fréderic Viguier, Albin Michel
  • L’œil de l’espadon, Arthur Brugger, Zoe
  • Le présent infini s’arrête, Maryse Dorsan, POL

Bonnes lectures en attendant la remise du prix en mars 2016

 

Poster un commentaire

Classé dans Lu

Halte au portable !

http://www.rhinfo.com/thematiques/strategie-rh/lien-social/halte-au-portable

halte_au_portable_1.jpg

Comme le montrent de nombreuses enquêtes, tout le monde s’en plaint, mais peu se disciplinent . Les conséquences sont clairement  identifiées  tant  sur l’efficacité, donc la performance de l’entreprise  que sur les relations de travail en termes de reconnaissance, coopération et santé au travail …un vrai sujet concret de qualité de vie au travail  et aussi d’exemplarité !

 

Poster un commentaire

Classé dans Croqu'actu

Vie au travail : dans quels bureaux ?

Une récente étude de l’observatoire Actineo sur la qualité de vie au bureau montre que si les espaces collectifs s’imposent, les open space ne sont pas majoritaires . En effet, en pratique,

* 33% des personnes interrogées travaillent dans des bureaux de 2 à 4 personnes

* 3 % sont concernées par des espaces de + de 20 personnes

* 34 % des salariés disposent de bureaux fermés

* 9 % n’ont aucun bureau attitré.

Une enquête apportant des éléments utiles à tous ceux sont qui s’intéressent aux conditions de travail… Pour les résultats détaillés : .http://www.actineo.fr/sites/default/files/presentation_barometre_actineo_2015_vdef.pdf

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

Loi sur le dialogue social et Egalité professionnelle

Après les réactions suscitées par le texte d’origine, celui-ci a été amendé et comporte de nouvelles dispositions relatives à égalité professionnelle.

A retenir :

  • Une négociation intégrée à la qualité de vie au travail avec le traitement de plusieurs thématiques : écart de rémunération, accès à l’emploi et à la formation professionnelle, déroulement de carrière, promotion professionnelle, conditions de travail et d’emploi. La négociation GPEC devra aussi aborder la question de la mixité des métiers.
  • Un objectif de Parité dans diverses structures: conseils de prud’hommes, commissions paritaires régionales, conseils d’administration et instances de représentation du personnel.
  • Un dispositif de Lutte contre le sexisme au travail: à l’égard de tout agissement lié au sexe d’une personne ayant pour objet ou pour effet de porter atteinte à sa dignité ou de créer un environnement hostile ; à noter cependant que le terme d’agissement sexiste est très flou et susceptible de donner lieu à contentieux.

Pour commentaire, lire l’article d’actuEL RH du 18.08.15

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

« La qualité de vie au travail : un investissement gagnant ? »

17/03/15 – Séminaire

Séminaire Politiques de l’Emploi, Interactions de l’économique et du juridique

« La qualité de vie au travail : un investissement gagnant ? »

Intervenants :

  • P-Y. Verkindt, Professeur de droit Paris I.
  • P. Askenzy, Directeur de recherche au CNRS.
  • H. Lanouzière, Directeur général de l’ANACT.

> Plus d’infos <


Mardi 17 mars


de 9h45 à 12h45

Ministère des Affaires Sociales, salle Pierre Laroque,

14 avenue Duquesne, Paris 07

Poster un commentaire

Classé dans Agenda