Archives de Tag: Rôle pédagogique des managers

A propos de l’équité …

L’équité est souvent présentée comme une  solution pour lutter contre les discriminations et favoriser la diversité. Or, l’équité est le problème parce que nos décisions ne sont pas systématiquement équitables et que la discrimination peut s’immiscer dans nos pratiques quotidiennes. D’où l’intérêt de chercher à savoir ce que veut dire être équitable ?

La notion d’équité renvoie à celle de justice, c’est-à-dire ce qui est fait avec justice et impartialité. Agir de manière équitable, consiste à prendre une décision en tenant compte de la situation dans son ensemble et ce, au regard de règles qui nous semblent justes, ce qui pose 2 questions :

*celle de la justification de la discrimination positive, pour un groupe de personnes identifiées en particulier : justification que l’on ait un traitement différent pour favoriser des populations qui seraient de fait  moins bien dotées.

*celle de l’équité pour toutes et tous comme principe fondateur des décisions que l’on prend : chercher à prendre des décisions équitables revient à considérer une situation dans son ensemble et surtout dans sa complexité. Raison pour laquelle, aux politiques de reconnaissance basées uniquement sur un résultat se sont substituées les politiques de reconnaissance fondées sur une performance, c’est-à-dire qui tiennent compte d’une norme, de ce qui est attendu des autres et des résultats passés : il s’agit d’adapter l’objectif fixé en fonction de différents paramètres relatifs à la situation.

L’équité est un levier essentiel de motivation ou, à l’inverse, la démotivation des salariés. Un sentiment d’inéquité repose sur les perceptions de chacun des acteurs : d’abord, la perception de l’effort qu’on produit et de la valeur de la récompense qu’on reçoit, mais aussi la perception du travail des autres alors même qu’on ne voit pas l’ensemble de leurs résultats ni l’ensemble des contraintes auxquelles ils sont confrontés. Le sentiment repose également sur sa propre interprétation des règles et de la manière dont elles sont appliquées. L’équité dépend donc des informations que l’on possède sur une situation : pour que chacun puisse se considérer comme traité de façon juste et équitable, les décisions prises, comme les règles et principes qui les régissent, doivent être communiqués clairement. Cela nécessite que ces règles et principes soient clairement identifiés, à savoir :

Établir des principes de prise de décision que l’on a pensé dans toute leur complexité ;

Communiquer en amont ces principes pour que chacun puisse agir en conséquence ;

Décliner et appliquer ces principes au quotidien dans toutes les décisions que l’on prend ;

Communiquer les décisions prises et pourquoi elles l’ont été ;

Ne pas changer les règles du jeu en cours de partie.

Il y a donc ici un rôle à jouer pour la fonction RH dans la définition des critères sur lesquels les décisions seront prises mais aussi un rôle de pédagogie dont les managers doivent être le relais pour en expliquer les principes sous-jacents à l’ensemble des parties prenantes.  C’est donc une affaire de réflexion et de communication…

Pour en savoir plus : https://www.fr.adp.com/rhinfo/2020/lequite-une-affaire-de-perception/

Poster un commentaire

Classé dans Brèves