Archives de Tag: Secrétaire général FO

Manifs et Chuchotements, JP Mailly, éditions Flammarion, mai 2021

Jean-Claude Mailly a été, pendant 14 ans, secrétaire général de Force Ouvrière, un syndicat qui réunit des salariés d’horizons différents.
De Jacques Chirac à Emmanuel Macron, il est intervenu avec un mélange de fermeté et de tolérance, avec 4 présidents de la république et leurs gouvernements successifs.
Dans l’ouvrage récemment publié, ce syndicaliste décrit le dessous des cartes des grands combats syndicaux, sa perception de ces hommes au pouvoir et aussi de la situation du syndicalisme en France.
Réformiste dans son discours et sa pratique, JP Mailly analyse le temps des crises que caractérise l’époque et revient sur différentes réformes qui lui paraissent indispensables ; il explique aussi pourquoi ses activités actuelles de consultant sont un prolongement de son militantisme syndical.
Ce retour sur une tranche d’histoire sociale et politique est éclairante et souligne le grand défi démocratique auquel est confrontée la société tout entière.

Manifs et Chuchotements

Pour en savoir plus : https://www.dailymotion.com/video/x813aku

Poster un commentaire

Classé dans Lu, Note de lecture

Pascal Pavageau, nouveau secrétaire général de FO : 3 priorités

Pascal Pavageau, a présenté ses priorités, le 18 04 18, devant l’Association des journalistes de l’information sociale : relance de la négociation interprofessionnelle, lutte contre l’individualisation des droits et renforcement de l’implantation de FO dans les entreprises.

1-Remettre au centre la négociation interprofessionnelle pour restaurer le visage d’un syndicalisme constructif et non seulement revendicatif. Les partenaires sociaux doivent revenir sur le devant de la scène et reprendre la main sur l’agenda social. Le nouveau président du Medef devra reprendre les rênes de la négociation interprofessionnelle.

2-Lutter contre l’individualisation de la société et des droits avec une opposition à la logique du compte personnel d’activité. FO s’impliquera dans le débat parlementaire pour faire évoluer cela. Vigilance également sur le devenir du bonus-malus en matière de contrats courts en espérant que le gouvernement tiendra autant ses engagements en termes de sécurisation qu’en termes de flexibilité.

3-S’implantater dans les entreprises : Un retard a été pris, il faut le combler et négocier tous les protocoles d’entreprise. Cependant il est à craindre que la présence de représentants du personnel élus par les salariés prenne le pas sur la présence de délégués syndicaux.

Pour en savoir plus :

http://www.actuel-rh.fr/content/pascal-pavageau-il-faut-reprendre-la-main-sur-lagenda-social

 

Poster un commentaire

Classé dans Brèves