Archives de Tag: Violences conjugales

Les chantiers du ministère du travail en 2020

Beaucoup de sujets à traiter en 2020 …en synthèse,

Retraite : présentation du projet de loi sur les retraites prévue le 24 janvier en Conseil des ministres, avec outre les points encore en cours de discussions, plusieurs sujets à traiter notamment la pénibilité et la gestion des fins de carrière.

Diverses mesures d’ordre social : ratification de 3 ordonnances issues de la loi Avenir professionnel,  et diverses mesures de droit du travail : travail détaché, taux de cotisation dans le BTP, autorisation du travail de nuit dans les commerces de détail alimentaire, prolongation de l’expérimentation de CDD successifs….plus des dispositions sur le dialogue social dans l’entreprise et la négociation collective de branche

Rapports : avec la remise plusieurs rapports importants: 

*Restructuration des branches : Rapport de Pierre Ramain, retardé du fait de la décision du Conseil constitutionnel  obligeant à revoir la copie.

*Maintien dans l’emploi des seniors : Rapport de Sophie Bellon (Sodexo),  Jean-Manuel Soussan, (Bouygues construction) et Olivier Mériaux, (cabinet Plein Sens), chargés d’évaluer  les leviers les plus efficaces pour le maintien dans l’emploi des seniors. Certaines propositions pourraient nourrir le futur projet de loi sur les retraites.

*Validation des acquis de l’expérience : Rapport de Claire Khecha, (Opco Constructys), David Rivoire, (Cabinet VAE « Les 2 rives »)et  Yanic Soubien, (Conseil régional de Basse-Normandie en charge de la formation professionnelle) visant à identifier l’ensemble des points de blocage et de formuler des propositions d’évolutions concrètes du dispositif de VAE.

Les sujets à suivre avec des concertations :

*Seniors suite au rapport en attente.

*Santé au travail autour de  prévention, qualité de vie au travail et organisation/gouvernance des services de santé au travail.

*Travail de nuit dans certains secteurs.

*Encadrement pour une  nouvelle définition de l’encadrement au niveau national.

*Violences conjugales pour intégrer la thématique au plan national de santé au travail.

*Suivi des réformes pour en assurer l’application, notamment les réformes symboliques.

*Egalité professionnelle avec la généralisation de  l’index de l’égalité professionnelle.

*Bonus-malus  avec des secteurs concernés par une variation d’assurance chômage en fonction du recours à des contrats de travail de courte durée.

*Formation : suivi  du déploiement de  la loi Avenir professionnel avec l’intégration des offres de formation en apprentissage sur les plateformes d’orientation des collégiens (Affelnet) et lycéens (Parcoursup) ; test  de l’application CPF »V2″ ; négociation de plateformes sur leurs politiques d’abondements afin de financer leur plan de développement des compétences.

Pour en savoir plus : https://www.actuel-rh.fr/content/les-chantiers-2020-de-muriel-penicaud

Poster un commentaire

Classé dans Brèves

Violences conjugales : impacts sur le travail selon une étude récente

Les violences conjugales sont de nature à affecter la vie des salariés au travail : un sondage réalisé par un collectif de grandes entreprises européennes atteste de cet impact. L’étude présente en outre de bonnes pratiques utiles pour soutenir les salariés concernés.

Le réseau européen d’entreprises « OneInThreeWomen » a recueilli les témoignages de victimes de violences conjugales, pour rendre compte de l’impact de ces violences sur le monde du travail. 6 grandes entreprises européennes ont participé à cette enquête : Kering, L’Oréal, Korian, Carrefour, BNP Paribas et OuiCare en partenariat avec la fondation Face (« Agir contre l’exclusion »)..

A retenir :

*16 % des femmes ayant répondu au sondage et 4 % des hommes déclarent avoir déjà été victimes de violences conjugales : un chiffre moins élevé que dans d’autres études, s’expliquant par  le facteur culturel qui dissuade a prise de parole sur ce sujet. Les répondants sont principalement des femmes (74 %), plus jeunes, mieux formées  avec  poste  plus important. Si la faible représentativité des répondants ne permet pas de tirer des conséquences claires, l’étude met en exergue les conséquences de ces violences sur la vie professionnelle des intéressées.

*Plus de la moitié des personnes ayant subi des violences conjugales déclarent que celles-ci ont affecté leur travail : retards, absences, moindre productivité du fait du harcèlement et des violences subies. Un quart des victimes ont pris des congés pour cette raison.

*Pour 16 % d’entre elles, les conséquences se poursuivent sur le lieu de travail : réception d’appels téléphoniques et messages injurieux de la part de leur conjoint violent, emails  et/ou harcèlement via les réseaux sociaux, harcèlement  direct sur le lieu de travail par leur conjoint présent physiquement.

*La personne violente peut prendre contact avec les collègues de son conjoint (37%) : ceux-ci peuvent être affectés par la situation : signes de violences à travers les troubles émotionnels ou  blessures physiques perceptibles chez la victime, confessions directes…20 % affirment que la détresse du salarié victime a eu des conséquences sur leur propre travail :stress et’anxiété …

*Seules 37 % des victimes de violences conjugales se sont confiées à leurs collègues : sujet évité parce que jugé inapproprié sur le lieu de travail, par peur/ honte, déni ou crainte de conséquences…

Recommandations de « OneInThreeWomen » :

*Continuer à développer un programme de promotion de l’égalité femmes-hommes :  la lutte contre les inégalités et les stéréotypes permet de déconstruire les « normes sociales relatives à la violence et à la masculinité

*Sensibiliser au sujet comme d’action dans l’entreprise avec désignation d’un porte-parole formé à la lutte contre les violences conjugales …

*Développer une politique en consultant les salariés et les syndicats avec pour objectif la fixation des mécanismes de soutien aux salariés : assistance sociale, congés payés ou sans solde, horaires de travail flexibles, plans de sécurité et signalement aux services spécialisés…avec possibilité d’ inclure des actions sur  les rôles et les responsabilités de l’entreprise et des managers. Laurie Mahé Desportes

Pour en savoir plus : Etude OneInThreeWomen, 14 novembre 2019

Poster un commentaire

Classé dans Brèves