Archives quotidiennes : 20 mai 2021

Baromètre Recrutement des cadres de l’Apec : reprise à plusieurs vitesses

Selon les récentes prévisions publiées par l’Apec, le nombre d’embauches de cadres devrait s’établir à 247 000 en 2021 : 8% de plus qu’en 2020, mais 12% de moins qu’en 2019, avant la crise sanitaire. Ce redémarrage est très contrasté en fonction des régions, des secteurs, des métiers mais aussi de l’âge des candidats.

37 100 postes de cadres ont effectivement été créés en 2020 en tenant compte des embauches, des promotions internes et des sorties (démissions, licenciement, départs à la retraite). L’emploi cadre a mieux résisté que prévu en 2020 et la situation est assez comparable aux crises précédentes, notamment celle 2008 et aussi celle des années 90« . L’année 2021 devrait confirmer cette tendance positive : si les prévisions se concrétisent, les entreprises devraient recruter 247 000 cadres cette année.

3 régions concentrent les 2/3 des recrutements : Ile-de-France, Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes. L’Occitanie, touché par la crise aéronautique, est en baisse de 1 %.  Entre ces deux extrêmes, la Bretagne, portée par l’agro-alimentaire et l’informatique résiste avec un niveau supérieur à celui de 2019..

3 secteurs phares : activités informatiques/télécommunications, l’ingénierie R&D et les activités de conseil concentrent la majorité des recrutements. A contrario, l’hôtellerie-restauration, l’automobile et l’aéronautique, chutent respectivement de 20 % et de 9 % des embauches ; idem pour la distribution spécialisée.  

Fonctions : la demande concerne majoritairement des cadres informatiques (53 650 recrutements attendus), puis les cadres commerciaux et marketing (42 400 recrutements) et les spécialistes études, recherche et développement (40 750).

Populations ciblées : les entreprises recherchent en priorité des cadres disposant d’une expérience de 1 à 10 ans, (148 800 intentions d’embauches),  et préfèrent ceux qui ont entre 1 et 5 ans de pratique. L’Apec note une baisse des offres d’emploi de débutants de l’ordre de 26 % par rapport à 2020. La génération de 2021 qui arrive sur le marché du travail va se retrouver en concurrence avec les promotions de 2020 et 2021. Lorsqu’ils décrochent un emploi, les conditions sont plus précaires : difficile d’obtenir un CDI, salaires revus à la baisse et selon l’APEC, ce décrochage pourrait  se maintenir pendant les années suivantes.

Les seniors, déjà malmenés sur le marché du travail, devraient connaître un recul des embauches de 27 % pour ceux qui affichent plus de 20 ans d’expérience. …

Pour en savoir plus : Baromètre recrutement

https://corporate.apec.fr/home/nos-etudes/toutes-nos-etudes/barometre-apec-des-intentions–1.html

https://www.actuel-rh.fr/content/emploi-des-cadres-une-reprise-des-recrutements-plusieurs-vitesses

Poster un commentaire

Classé dans Publications